Section de Palavas les Flots

Section de Palavas les Flots

La Galette des Socialistes à Palavas les Flots

Adéhila RAVESE (Secrétaire de Section Socialiste de Palavas), Christophe MORALES (Conseiller(e) municipal(e) de MONTPELLIER, Conseiller Général du Canton Montpellier VI), Jean Louis JACQUET Conseil Municipal d'opposition de Palavas

« CHRISTIAN JEANJEAN AUX PORTES DE L’INFAME ».

 

Christian JEANJEAN vient de déposer dans les boites aux lettres des Palavasiens une lettre à « Mes chers administrés ». Ce courrier, accompagné d’un texte des « Juristes catholiques de Languedoc-Roussillon, vilipende le « mariage pour tous » en des termes tout aussi inqualifiables que ridicules, repris de plus sur les ondes radiophoniques.

Les Socialistes de Palavas s’élèvent avec vigueur et détermination contre ce brûlot :

Il est inqualifiable de proclamer que le mariage pour tous serait « un mariage vaudevillesque », un « suicide social », une « dénaturisation » ( sic) et la porte ouverte « à la légalisation de l’inceste », selon les références réactionnaires auxquelles il se rallie.

Il est tout aussi inqualifiable de prétendre que le « mariage pour tous  remet en cause nos fondements, notre culture, nos traditions et nos racines ».

Le fondement de notre République, de notre culture, de nos traditions et de nos racines, c’est l’égalité pour tous,  et le progrès de droits nouveaux, dès lors que ces droits n’en retirent pas aux autres.

C’est ce que le Gouvernement avait promis et a défendu. C’est ce qu’une majorité de Français attendent.

Il est parfaitement ridicule de se prendre, en historien mégalomane, pour un empereur romain, qui lutterait contre le déclin de son propre empire, l’empire romain !!   

Enfin, il est inadmissible que le Maire de Palavas, élu de la République, se serve des moyens municipaux pour publier une lettre personnelle et partisane, à l’adresse de la Mairie, démarche qui mériterait d’être soumise au contrôle de légalité des services de l’Etat.

Mais peut-être Christian JEANJEAN, fragilisé par ses démêlés judiciaires, sentant de nouveaux dangers électoraux, a-t-il besoin de rassurer ses électeurs les plus réactionnaires pour ne pas avoir à affronter une liste du Front National ?

Les Socialistes de Palavas demandent au Maire de retirer ses propos humiliants pour la communauté homosexuelle, ainsi que pour la République, et de rembourser les frais d’impression et de distribution de ces écrits malodorants.

 

Jean-Louis JACQUET Conseiller Municipal

Adéhila RAVESE Secrétaire de la Section PS de Palavas.

Conseil Municipal de Palavas: Résumés et décodages

CONSEIL MUNICIPAL DE PALAVAS : RESUMES et DECODAGES !!!

Quelques extraits significatifs sur des sujets des derniers conseils municipaux :

1. Le Maire refuse d’appliquer la recommandation de la Cour des Comptes qui juge « illégal » le statut actuel du Port.

2. Le Maire annonce à grand fracas vouloir le tramway à Palavas entre les Près d’Arènes et la Salle Bleue. En fait, la vérité est qu’il dit « ne pas être opposé au tramway à Palavas, si l’Agglo de Montpellier en fait la demande », parce que lui-même ne le demande pas et n’a fait aucune démarche en ce sens. Et la future Agglo des Pays de l’Or n’en a ni l’envie, ni les moyens financiers. Elle n’a même pas prévu le tramway dans son plan de développement !! (A mettre en perspective avec la plaquette « PALAVAS ECOLO » de 10 pages en quadrichromie  parue en Septembre en lieu et place du Bulletin Municipal et…les élections législatives de 2012!).

3. La Mairie renégocie son contrat avec DECAUX : mobilier urbain et « sanisettes » qui seront désormais gratuites. Quels seront les termes des négociations avec DECAUX qui a été le seul à répondre alors que dix dossiers avaient été retirés??!!

4. Taxe Foncière du Port : après avoir, depuis 1999, mené un combat perdu d’avance pour ne pas payer la Taxe Foncière du Port, le Maire capitule en négociant avec l’Etat une convention qui va coûter, malgré quelques dégrèvements, 250000€ par an aux usagers du Port (183000€ de TF annuelle et 679000€ d’arriérés de dette à payer chaque année pendant 22 ans).

6. Le Maire réalise un emprunt de 2 Millions d’Euros prévu au BP 2011 alors qu’il place en trésorerie, l’argent provenant de la vente du foncier de la commune.

7. Le Maire refuse toujours de rendre compte d’un conseil sur l’autre des contrats de travaux, de services et de fournitures de moins de 193000€ signés dans le cadre de la délégation qui lui a été votée, alors même que  la loi l’y oblige et qu’il consent être « hors la loi ».

8. Interrogé sur l’opération d’immobilier locatif de l’Institut St Pierre, le Maire estime qu’il en fait déjà beaucoup pour le logement social, alors que celui-ci ne représente que 5% du parc de logements de Palavas et que le Schéma de développement de la Communauté de Communes du Pays de l’Or se limite pour la commune à l’objectif de 10% seulement de logements sociaux.

9. Le Débat d’Orientations Budgétaires (DOB) obligatoire deux mois le vote du Budget Primitif et critiqué par la Cour des Comptes pour son improvisation, n’aura lieu qu’en Décembre 2011.Le Budget Primitif 2012 ne sera soumis à l’Assemblée qu’en Janvier, voire en Février ou Mars 2012.

10 .Agrandissement du Port : 2 Elus d’opposition ont voté contre, 2 se sont abstenus dans l’attente des résultats de l’étude lancée par la Mairie. Mais heureusement pour les Palavasiens, il parait que c’était uniquement pour faire, dans vingt ans, comme la Grande Motte et Carnon – qui depuis a décidé de ne pas agrandir son port !!!

Pour les élus d’opposition : Jean-Louis JACQUET.

L’Eau hors de prix à PALAVAS…

LETTRE OUVERTE DES ELUS D’OPPOSITION et HABITANTS AU MAIRE DE PALAVAS

L’EAU HORS DE PRIX DE PALAVAS…

3.80€ le m3 d’eau potable à Palavas: un record ! Aux habitants de Palavas, le triste privilège de payer l’eau la plus chère de la Région !!!

Au moment où la Communauté de Communes des Pays de l’Or renégocie pour la fin de l’année, le contrat de l’eau potable et de l’assainissement avec la SAUR – à qui la Mairie de Palavas doit 1 Million d’Euros ! – les habitants méritent d’être mieux informés.

Les explications du Maire sont peu limpides et ne coulent pas de source : «  les entretiens des réseaux ; l’absence de source à Palavas, etc.. ».Mais, tous les six mois, les habitants en sont réduits à constater  que leurs factures individuelles affolent les compteurs.

Qu’est ce qui coûte aussi cher à l’usager?

1. L’abonnement « eau potable » : il est de 33% plus cher  que celui des sept autres communes de la CCPO.

2. L’abonnement « assainissement » : il est plus cher – plus du double – 55%  – que celui des autres communes.

3. La consommation d’eau potable : les sept autres communes ont choisi un tarif unique, Le Maire de Palavas est le seul à avoir gardé un système du double tarif « moins de 50 m3/an ; plus de 50 m3/an », pour favoriser – dit-il – les résidents secondaires et les personne seules.

Le coût du m3 en dessous des 50 m3 est moins cher qu’ailleurs, mais il est 60% plus cher quand on consomme plus de de 50 m3 !! (Moyenne par compteur à Palavas : 135 m3/an)

Or les branchements en dessous de 50 m3 ne représentent que 8.8% de la consommation. Et si l’on observe que les ménages d’une seule personne représentent 24% des habitants de la commune, la majorité  d’entre eux habitent dans des immeubles collectifs dont la facture d’eau est partagée sans distinction, au tarif le plus élevé.

Conclusion pour l’eau potable: seuls les résidents secondaires, consommateurs très minoritaires, sont favorisés par ce double tarif. Par contre, les habitants permanents  payent, eux, le prix le plus fort, tant pour  l‘abonnement que pour les consommations, à la différence des usagers de sept autres communes dont le tarif unique réduit les inégalités.

4. La consommation en assainissement : les coûts sont pratiquement identiques

Les habitants demandent donc au Maire de PALAVAS, pour l’eau potable et l’assainissement, la renégociation des coûts  d’abonnement et de consommation avec le prestataire et la CCPO, ainsi que l’alignement sur les autres communes de la CCPO,

pour l’instauration d’un TARIF UNIQUE PLUS JUSTE ET EQUITABLE.

Pour les élus d’opposition, Jean-Louis  JACQUET. Le 2 Décembre 2011

Résultats Primaires Citoyennes à Palavas les Flots


 

 

 

 

PALAVAS : 69% pour François HOLLANDE !

 

A PALAVAS, le Dimanche 16 Octobre, 250 électeurs ont participé aux PRIMAIRES CITOYENNES du PARTI SOCIALISTE, soit 2% de participants en plus par rapport au 1er Tour.

Les électeurs ont massivement porté en tête de leurs suffrages François HOLLANDE avec 172 voix soit 69% des suffrages exprimés, contre 78 voix à Martine AUBRY soit 31%.
Les Socialistes de PALAVAS remercient les participants de toutes sensibilités à cette étape nouvelle et démocratique de la marche vers l’alternance attendue depuis si longtemps par les Français.
Un nouveau leader, rassembleur et incontesté, porte désormais l’espoir du peuple de Gauche et des femmes et hommes de changement.
Il pourra compter sur les Palavasiens pour apporter leur contribution à cette campagne de la Présidentielle pour battre Nicolas SARKOSY.
Jean-Louis JACQUET Conseiller municipal
Adehila RAVESE Secrètaire de section.
Le 17 0ctobre 2011

 

Européennes: communiqué de la Section du Parti socialiste de Palavas

 

Au lendemain d’élections européennes atypiques (proportionnelle à un tour), la section du Parti Socialiste de Palavas constate que les tendances nationales, et encore plus régionales, se sont déclinées à Palavas : forte abstention, bon score de l’UMP, forte poussée des Ecologistes, faible score du PS et maintien de l’extrême gauche. La seule particularité reste le score non négligeable du Front National.

Le Parti Socialiste considère son score comme une déception et en assume la responsabilité. Il remercie néanmoins les électeurs qui lui ont maintenu leur confiance.

Il regrette que le débat national, régional et local n’ait pas réussi à motiver pour l’Europe les électeurs qui sont les premières victimes des politiques libérales que la droite défend et qui sont largement responsables de la crise que nous connaissons.

S’agissant de Palavas, il observe que les attentes écologiques, exacerbées par les politiques municipales sans projet de développement durable, ont sans doute manifesté leur souhait que leur environnement soit autrement préservé qu’à coup de tronçonneuses, de tout automobile, d’opérations immobilières illégales, ou de menaces jamais éteintes sur les étangs.

Il constate par ailleurs que le Front National, parti de l’exclusion, est bien une constituante de la majorité municipale quand il ne se présente pas sous sa propre bannière.

Le Parti Socialiste entend bien ces attentes.

Il se déclare ouvert à tout travail en commun, comme il l’a toujours fait, avec les forces de changement et de progrès prêtes à préparer un autre avenir pour les habitants de Palavas et leurs générations futures.

 

Adéhila RAVESE

Secrétaire de la Section socialiste de Palavas-les-Flots

« 100% Ecologique ! »

 Au dernier conseil municipal, le Maire de Palavas a déclaré que les constructions de la Pourquière (Si elles se font !) seront 100% ECOLOGIQUES !

 

Ce mardi 6 Mai, les tractopelles sont venus confirmer les belles postures écologiques du Maire : sur le parking du port, il y avait un seul et unique parterre de verdure et d’arbres de quelques mètres carrés. En quelques coups de pelles, de pioches et de scies, les gazons ont été labourés, les arbres coupés et la moitié du sol retourné…..Et pourquoi ?

 

Tout ce massacre – sans panneau d’explication, sans un mot – pour construire des places de parking supplémentaires !!!!

 

Question : pourquoi ces places en plus ? Pour qui ?

JLJ